Beyrouth, capitale de la colère