Covid-19 : science, politique et société font-elles bon ménage ?