Marie KÜNTZLER

Profile picture for user mkuntzle
Aspirante FNRS

Localisation
Institut d'études européennes (bureau R41.1. 107)
Avenue Franklin Roosevelt, 39
1050 Bruxelles
Belgique

 

Adresse postale
Université libre de Bruxelles
Avenue Franklin Roosevelt, 50 - CP 172/01
1050 Bruxelles
Belgique

profile_email
+ 32 (0) 2 650 34 59
CV

Depuis 2021: Aspirante F.R.S-FNRS (REPI, ULB)

2020-2021: Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur, Sciences politiques et sociales - Université libre de Bruxelles, Belgique.

2018-2020: Master en sciences politiques, orientation relations internationales, à finalité Sécurité, paix, conflits - Université libre de Bruxelles, Belgique.

Mémoire: « La représentation de la guerre et de ses acteurs dans la culture populaire - analyse de documentaires de journalisme embarqué à l’exemple de la guerre d’Afghanistan ».

2015-2018: Bachelier en sciences politiques - Université de Hambourg, Allemagne.

Domaines d'intérêt
  • (Auto-)Représentation médiatique de la guerre et des forces armées 
  • Actions promotionnelles et pratiques de recrutement des forces armées
  • La profession du soldat à travers le temps
Présentation des recherches

Titre provisoire de la thèse : Conquérir les recrues : comment les forces armées allemandes font sens de la profession militaire

Description : Notre projet de thèse doctorale étudie les pratiques de recrutement de l'armée allemande et plus précisément les pratiques représentationelles qui y sont associées. Nous tentons ainsi de déceler comment les dispositifs de recrutement rendent la profession de soldat et l'institution de l'armée attrayantes et légitimes dans la société allemande traditionnellement anti-militariste.

Par le biais d'entretiens semi-directifs et d'enquêtes de terrain, le projet de recherche, fondé sur une démarche théorique de sociologie politique internationale, vise non seulement à étudier le framing institutionnel lui-même (comment l'armée fait sens de la profession militaire), mais également son processus de création par l'interaction entre une multitude d'acteurs privés et publics.

Supervision : Christophe Wasinski