Marie KÜNTZLER

Profile picture for user mkuntzle
Aspirante FNRS

Localisation
Institut d'études européennes (bureau R41.1. 107)
Avenue Franklin Roosevelt, 39
1050 Bruxelles
Belgique

 

Adresse postale
Université libre de Bruxelles
Avenue Franklin Roosevelt, 50 - CP 172/01
1050 Bruxelles
Belgique

profile_email
+ 32 (0) 2 650 34 59
CV

Depuis 2021: Aspirante FNRS (REPI, ULB)

2020-2021: Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur, Sciences politiques et sociales - Université libre de Bruxelles, Belgique.

2018-2020: Master en sciences politiques, orientation relations internationales, à finalité Sécurité, paix, conflits - Université libre de Bruxelles, Belgique.

Mémoire: « La représentation de la guerre et de ses acteurs dans la culture populaire - analyse de documentaires de journalisme embarqué à l’exemple de la guerre d’Afghanistan ».

2017: Échange Erasmus à l‘Université libre de Bruxelles, Belgique (Bachelier en sciences politiques).

2015-2018: Bachelor of Arts, sciences politiques - Université de Hambourg, Allemagne.

Domaines d'intérêt
  • (Auto-)Représentation médiatique de la guerre et des  forces armées 
  • Militainment: Spectacularisation et dépolitisation de la guerre
  • Actions promotionnelles et tactiques de recrutement des forces armées (allemandes)
  • Évolutions institutionnelles 
  • International Political Sociology, Critical Security Studies 
Présentation des recherches

Titre provisoire de la thèse: L’influence des pratiques représentationnelles de l’armée allemande sur son identité dans le contexte du passage vers une force volontaire 

Description: Notre projet de thèse doctorale étudie les pratiques représentationnelles et les tactiques de recrutement de l’armée allemande (Bundeswehr).

Avec l‘abolition du service militaire en 2011, la Bundeswehr, désormais dépendante de souscriptions volontaires, doit inciter les jeunes allemandes et allemands à s‘engager dans l’armée.

Elle recourt dans ce but a de multiples moyens d‘autoreprésentation (publicitaires) conçus en coopération avec des entreprises de marketing et de communication privées (affiches, series-web, etc.). Ces pratiques semblent d‘autant plus importantes aux yeux des responsables militaires, que la société allemande se caractérise par une certaine méfiance à l’égard de son armée.

Au-delà de l‘analyse des pratiques représentationnelles de l’armée allemande, nous comptons plus précisément déterminer leur impact sur l’évolution identitaire récente de la Bundeswehr. Celle-ci semble se diriger vers un mode opérationnel  plus interventionniste que son rôle traditionnellement défensif le suggère. 

Supervision: Christophe Wasinski