Les nouvelles formes de mobilisations et de contestations en Palestine

Retour aux événements

Invité : Pr Abaher El Sakka (Université de Birzeit, Palestine), titulaire de la Chaire internationale CCCI à l'ULB

Présidente de séance : Pr Jihane Sfeir, Université libre de Bruxelles (REPI/OMAM)

Séminaire organisée par l’Observatoire des Mondes Arabes et Musulmans (OMAM) en collaboration avec le REPI dans le cadre des Séminaires Monde Arabe Contemporain (SMAC)

Cette conférence vise à exposer les mouvements contestataires palestiniens actuels (c'est-à-dire, principalement la Grande Marche du Retour et ses « répliques » de Gaza à Haïfa) dont les revendications principales portent sur le retrait des sanctions contre Gaza, notamment celles promues par l’Autorité palestinienne elle-même, sur le droit au retour des réfugiés de 1948 et plus largement, sur la fin du statut d'exceptionnalité imposé à Gaza. En outre, des revendications plus ciblées ont aussi vu le jour comme celles du mouvement des paysans palestiniens qui méritent d'être appréhendées dans ce cadre. Enfin, la « réunification nationale » a également constitué un moteur revendicatif important.  L'ensemble de ces contestations actuelles, pour fragmentées qu'elles semblent apparaître, participent néanmoins à la reconfiguration sociale du paysage politique, en Cisjordanie aussi bien que dans la bande de Gaza. Le questionnement principal ambitionnera de rechercher à savoir si ces mouvements contestataires ont eu (ou non) une influence sur la société palestinienne, notamment à partir de leur place dans l’espace public, et comment ils participent (ou non) à une nouvelle cartographie politique en Palestine.

Abaher El Sakka, sociologue, Professeur de sociologie à l’Université de Birzeit, en Palestine. Il est également chercheur associé dans plusieurs centres de recherche.  Ses recherches actuelles portent sur la sociologie et l’historiographie des sciences sociales. Il travaille également sur la variété des modes d’expression politique ; processus culturels et aux pratiques sociétales, ainsi qu’aux enjeux politiques et identitaires et aux expressions artistiques en Palestine. Une large partie de ses recherches porte sur l’histoire sociale de la ville de Gaza auquel il a consacré un ouvrage dont plusieurs tomes sont en parties achevés. De même, ses recherches l’ont amené à travailler sur les mobilisations et l’action publique au regard notamment des nouveaux mouvements contestataires et de la mémoire collective.

 

Mercredi 9 octobre 2019 de 12h à 14h

Entrée libre sur inscription via ce lien

Université libre de Bruxelles - IEE (salle Kant)
Bâtiment R39
Avenue Franklin Roosevelt 39
1050 Bruxelles

Affiche 

Tags