Problèmes écologiques : que faire ?

Retour aux événements

Webinaire REVIP 

Invité : Philippe Caumières

Modérateurs: Eric Fabri et Marc-Antoine Sabaté, Université libre de Bruxelles (CTP)

Abstract

La gravité de la situation en matière d’écologie pousse à exiger d’agir au plus vite pour éviter, ou du moins limiter autant que faire se peut, les catastrophes qui menacent. S’il est difficile de préciser ce qu’il convient de faire concrètement, il est toujours possible d’indiquer ce qu’il s’agit d’interdire ainsi que l’a opportunément exprimé Hans Jonas dans Le principe responsabilité : ne jamais compromettre les conditions pour la survie indéfinie de l’humanité sur terre.

Séduisante au premier abord, cette thèse perd toutefois sa force d’adhésion dès qu’on mesure qu’elle repose sur l’assurance que la nature, humanité comprise, vaut en soi. Non seulement une telle option métaphysique ne saurait limiter les abus de l’agir, mais elle reconduit à une clôture du sens, comme dit Castoriadis, quand il s’agit au contraire d’inviter à une interrogation sans fin à son propos – et se demander, par exemple, ce qu’il en est effectivement des conditions requises pour la vie humaine, laquelle ne saurait se résumer à sa dimension biologique et faire l’impasse sur la liberté et ses exigences.

Affronter les défis de notre temps suppose de bien saisir ce qu’il en est de l’ordre social afin tout à la fois de reconnaître qu’il est impossible de conjurer définitivement les risques d’une hubris collective et de rechercher les meilleures voies pour l’éviter.

Philippe Caumières est agrégé et docteur en philosophie. Il a publié plusieurs ouvrages sur la pensée de Castoriadis et travaille à l’édition des séminaires que celui-ci a tenus à l’EHESS entre 1987 et 1990.

 

Mardi 1er décembre 2020 de 17 à 19 heures

Télécharger l'affiche PDF

En raison des restrictions actuelles liées à la COVID-19, le séminaire se déroulera uniquement en ligne. Les modalités de participation en distanciel seront communiquées après inscription obligatoire via ce lien 

Cycle de séminaires REVIP

REVIP est un cycle de séminaires qui a pour but de rassembler des chercheurs en sciences sociales autour de questionnements relatifs aux modes d’existence du « vivant » et de son entrée en politique. Dans cette perspective, les rencontres organisées visent à replacer humains et non-humains au cœur des controverses qui les animent en invitant des intervenants académiques et non-académiques à venir échanger sur leurs recherches et leurs expériences du « vivant » dans leur domaine d’étude et/ou d’action.

Comité d’organisation

Virginie Arantes (REPI-CEVIPOL), Alexis Carles, Vincent Chapaux (MSH), Eva Deront (PACTE-CEVIPOL), Eric Fabri (CTP), Anna Nguyen (REPI), Marc-Antoine Sabaté (CTP), Lou Villafranca Izquierdo (REPI), Krystel Wanneau (REPI-Ulaval), Christophe Wasinski (REPI).

 

Contact & information: repi@ulb.be

https://repi.centresphisoc.ulb.be/fr/recherche/seminaires-revip

Tags