Vivre longtemps est risqué : LifeMetrics ou l’économie politique de la titrisation des marchés de l’assurance vie et des retraites

Retour aux événements

Cycle de séminaires REVIP. Invité : Jean-Christophe Graz, Université de Lausanne (IEP-CRHIM)
Modératrice : Lou Villafranca Izquierdo, Université libre de Bruxelles (REPI)


Résumé : Cette communication présente les enjeux de normalisation liés aux initiatives publiques visant à renforcer la capacité d’investissement à très long terme des grands assureurs et fonds de retraites. Une telle capacité est vue comme une dimension stratégique de la stabilité financière et du développement soutenable, mais est fragilisée par l’augmentation de l’espérance de vie et un niveau extrêmement faible des taux d’intérêts. La communication se focalise sur les instruments développés par un nombre très restreint d’acteurs de ce marché pour créer de nouveaux produits financiers. Elle s’appuie sur les recherches consacrées à l’autorité privée dans les relations internationales pour conceptualiser le rôle des normes conçues pour de tels produits. Elle fait l’hypothèse que le pouvoir de ces normes est ambigu et marqué par des exigences contradictoires entre couverture du risque et liquidité des marchés. A l’inverse des projections optimistes de l’Union européenne et de l’OCDE, une telle situation est susceptible d’entraver la capacité des assureurs et fonds de pension en matière d’investissement à très long terme. La communication s’appuie sur une étude de cas de la plateforme « Lifemetrics », développée par JP Morgan et Swiss Re pour mesurer d'une manière standardisée le risque dit de longévité.

     
Jean-Christophe Graz est professeur de relations internationales à l’Institut d’études politiques (IEP) de l’Université de Lausanne et co-fondateur du Centre de recherche en histoire internationale et études politiques de la mondialisation (Crhim). Il consacre ses travaux à l’économie politique mondiale, en particulier aux mécanismes informels de pouvoir et aux acteurs non étatiques de la régulation transnationale du capitalisme. Il a été chercheur et professeur invité dans diverses universités en Suisse, en France, au Royaume-Uni et au Canada. Il est notamment l’auteur de: The Power of Standards: Hybrid Authority and the Globalisation of Services (Cambridge University Press, 2019) ; Services sans frontières: mondialisation, normalisation et régulation de l’économie des services (Presses de Science Po, 2013 - avec N. Niang); La gouvernance de la mondialisation (La Découverte « Repères », 2013) ; Transnational Private Governance and its Limits (Routledge, 2008 - avec A. Nölke), Aux sources de l’OMC : La Charte de La Havane, 1941-1950 (Droz, 1999). 

 
Mercredi 14 avril 2021 de 12h30 à 14 heures
En raison des restrictions actuelles liées à la COVID-19, le séminaire se déroulera uniquement en ligne. 
Les modalités de participation en distanciel seront communiquées après inscription obligatoire via ce lien

Télécharger l'affiche (PDF)

Cycle de séminaires REVIP
REVIP est un cycle de séminaires qui a pour but de rassembler des chercheurs en sciences sociales autour de questionnements relatifs aux modes d’existence du « vivant » et de son entrée en politique.Dans cette perspective, les rencontres organisées visent à replacer humains et non-humains au cœur des controverses qui les animent en invitant des intervenants académiques et non-académiques à venir échanger sur leurs recherches et leurs expériences du « vivant » dans leur domaine d’étude et/ou d’action.

 

Comité d’organisation
Virginie Arantes (EAST), Eric Fabri (CTP), Anna Nguyen (REPI), Marc-Antoine Sabaté (CTP), Lou Villafranca Izquierdo (REPI), Krystel Wanneau (REPI-Ulaval), Christophe Wasinski (REPI)

 

Programme REVIP 2021

https://repi.centresphisoc.ulb.be/fr/recherche/seminaires-revip 
 

Tags