Les craintes légitimes d'un espace militarisé