Le cas d’Israël, des dix ans de radicalisation à l’émergence potentielle d’une nouvelle gauche sociale ?

Retour aux publications
Auteur
Sébastien Boussois
Année
2011
Edition
Editions du Cygne, MSH/CREDESPO/MSH Université de Dijon
Pages
10

in Valérie LANIER et Raphaël PORTEILLA (ed.), Les révoltes arabes contre l’humiliation, processus et acteurs

Depuis 2011, le monde arabe est en ébullition. Tunisiens, Égyptiens et Libyens ont réussi à chasser leur dictateur ; d'autres essaient de le faire (Syriens, Yéménites avec des nuances et une violence certaine) ; d'autres enfin ont provoqué des réformes réelles ou en trompe-l'œil (Marocains, Algériens). 
Ces révoltes et manifestations posent de nombreuses questions auxquelles des réponses lapidaires ont trop souvent été apportées. Si l'on peut s'accorder sur les raisons principales (revendications sociales, économiques et démocratiques ; liberté d'expression), il n'en demeure pas moins que chaque situation est différente tout en portant en elles des lignes de convergence entre les mouvements au sein du monde arabe et dans le sud de l'Europe mais aussi avec d'autres mouvements historiques ou géographiques. 
En restant centré sur le bassin méditerranéen, ce livre propose des éclairages sur certaines de ces révoltes afin de souligner ce qui en a constitué leurs lignes de force. Le bilan est partagé entre ce que ces révoltes ont bouleversé ou transformé de manière plus ou moins irréversible et ce qui est resté en l'état ou n'a pas vraiment évolué.
L'ensemble aide alors à mieux comprendre les ressorts, les dynamiques et les logiques de ces sociétés.